• Hermine Rollo

L'intersaison

Plus tout à fait l'été, pas encore l'automne… C’est l'intersaison. Les saisons qui rythment nos vies ont des transitions qui sont importantes pour notre vitalité. Ces intersaisons, aussi appelées "5ème saison" en médecine traditionnelle chinoise, génèrent des mouvements internes du corps et de l'esprit qui nous échappent souvent, auxquelles nous sommes généralement sensibles, qui sont primordiales pour notre évolution annuelle. Elles nous préparent pour la saison suivante…

L'intersaison en médecine traditionnelle chinoise :

Si pour nous - occidentaux - l'été est encore considéré comme étant à son beau fixe à la mi-juillet, en médecine traditionnelle chinoise, l'été décline fortement depuis le 21 juin pour se terminer le 19 juillet. Suit alors l'intersaison majeure de l'année entre l'été et l'automne, qui lui débutera le 7 août.

Il existe 4 'intersaisons de 18 jours chacune : entre hiver et printemps, entre printemps et été, entre été et automne et entre automne et hiver.


L'élément phare de ces périodes transitoires est la Terre, dont la Rate (indissociable du Pancréas et couplée à l'Estomac) est la représentante. La Terre est l'élément originel et central par lequel nous devons toujours retourner - comme un rituel sécurisant - avant de démarrer la saison suivante. C'est le doux déclin d'une étape vers l'émergence de la suivante. C'est, en quelque sorte, un temps de repli pour assimiler ce qui a eu lieu, et qui permet une phase préparatoire à ce qui doit prochainement être.


La Rate abrite le Yi (la Pensée). Elle est le centre énergétique de l'harmonisation qui nous ancre et nous permet de nous sentir en sécurité. Elle est le lien entre tous les éléments énergétiques du corps, et permet donc le maintien de l'équilibre tant corporel qu'émotionnel.

Les émotions en lien avec la Terre sont la paix et la confiance ou, à l'inverse, l'inquiétude et l'anxiété. Le mouvement est centripète et la position est plutôt assise. Sa couleur est le jaune, sa dynamique le Yin. Dans la dynamique de projet, l'intersaison permet l'assimilation de ce qui a été mis en place. C'est un phase de réception, de retour à l'essentiel où le toucher à une importance capitale. Sa saveur est le doux, le sucré.


Le bon moment pour prendre soin de soi, tout e douceur…

Cette période étant en lien avec le toucher, le retour à soi et à l'assimilation de ce qui a été mis en place, l'intersaison est idéale pour faire le point et s'accorder une attention particulière : massage, retour à la nature et à la terre, ancrage dans l'instant présent, exercices de respiration et de pleine conscience. C'est aussi le moment propice aux attentions douces et bienveillantes pour soi d'abord, et pour les autres ensuite…


Lorsque des affections récurrentes apparaissent au même moment dans l'année, cela peut évoquer un déséquilibre, une faiblesse ou un excès d'énergie vitale de l'organe ou de l'élément en lien avec la saisonnalité. Aussi, l'intersaison étant gouvernée par la Rate/Pancréas, il est fréquent que des ruminations, de la fatigue, des excès de consommation de sucre ou des problèmes digestifs apparaissent à cette période.


L'importance d'une alimentation adaptée

Puisque la Terre de l'intersaison est guidée par la saveur sucrée, préférez donc les aliments aux saveurs douces comme la patate douce, le fenouil ou la carotte, les fruits secs, les mangues, melons ou papaye, le miel, la cannelle, la vanille, le lait de coco ou d’amande, la châtaigne…


La consommation de fruits et légumes jaunes (carotte, les potirons, les panais, la pomme de terre…) , de saison, de préférence chauds, est une belle façon de profiter de la douceur et du côté rassurant de l'intersaison. Mangez dans le calme, à un rythme régulier, si possible en quantité limitée, en réduisant au maximum les apports de "mauvais" sucres, incite à suivre le rythme bien particulier de cette période de l'année.


Buvez chaud : thés ou tisanes au gingembre, à la badiane, à la camomille, à la mandarine, à l'orange, à la cannelle, au réglisse, à la verveine… Il y en a pour tous les goûts !


L''intersaison en France

En occident, la transition n'est pas identifiée comme telle. Pour autant, nous ressentons tous les modifications liées à l'évolution saisonnière : diminution ou augmentation de l'ensoleillement, modification des températures et de l'hygrométrie. Sur le plan émotionnel aussi nous ressentons des changements : humeur maussade ou joyeuse, envie de sortir ou de se "cocooner", mûrissement de projet… Notre énergie s'en trouve ainsi impactée.


La réflexologie en intersaison : marchez pieds nus !

Tout comme en été, marcher pieds nus permet de se reconnecter à la Terre : parquet, moquette, carrelage, herbe, sable, galets, terre, terrasse en ciment ou en bois… Toutes les textures de sol sont intéressantes à ressentir. Mettez vous en communication directe avec la Terre, fortifiez vos racines afin de solidifier vos ancrages.


Quant aux séances de réflexologie, elles peuvent s'orienter vers la stimulation spécifique des organes liés à cette intersaison et équilibrer le potentiel de sécurité et de bienveillance qui veille en vous.

Donc n'hésitez plus, faites le pas vers votre bien-être intérieur et consulter un réflexologue qui vous aidera à bien vivre cette transition si spécifique et si cruciale, et à préparer en douceur la saison suivante.

303, La Gapaillère

44440 TEILLE - France

rollohermine@gmail.com

Tél : 06 83 53 13 30

  • White Facebook Icon

HERMINE ROLLO

Réflexologue intégrative

logo_edited.png
logo IDV.jpeg

© 2020 par Hermine Rollo

z_x_JFBNZp_RStqjLeQD81eA5As.jpg