• Hermine Rollo

Le Yin et le Yang, entre opposition et complémentarité

Dernière mise à jour : 14 juin


réflexologie-intégrative-ancenis-pays d'ancenis-hermine-rollo-santé-bien être-développement personnel-yin-yang

En philosophie et médecine traditionnelle chinoise, l'Harmonie du Monde et de chaque Être réside dans l'équilibre de phases opposées qui les composent. Cet équilibre, illustré par un cercle appelé "taijitu", vient de l'assemblage de ces forces appelées Yin et Yang.


Le Yin, lié au mouvement Féminin est la partie noire du cercle. Le Yang, lié au mouvement Masculin, en est la partie blanche. Ces énergies possèdent des caractéristiques particulières dont les fonctionnements indissociables mènent idéalement à un équilibre global en toute chose, dont les fondements sont :


  • L'unité qui crée la dualité : Toute chose possède deux aspects opposés et indissociables qui se contrôlent et se restreignent mutuellement.


  • L'interdépendance et la complémentarité : Aucun ne peut exister indépendamment de l’autre, chacun des deux aspects opposés est la condition de l’existence de l’autre, chaque aspect utilise l’aspect opposé, chacun sert l'autre.


  • Le mouvement : Yin et Yang s'opposent constamment et passent progressivement par différentes phases de croissance et de décroissance. Lorsque le yin croit, le yang décroit. Lorsque le yang croit, le yin décroit. Et ce, de façon infinie. En témoignent les cycles nyctémères et les cycles annuels par exemple.



En résumé, le yin et le yang sont deux entités qui s'attirent et se complètent, chaque partie ayant en son cœur une partie opposée (symbolisée par un point). Aucun des pôles n'est supérieur à l'autre et une augmentation de l'un entraîne une diminution proportionnelle de l'autre.



L'équilibre qui découle de cette harmonie de mouvement mène à l'acceptation de nos dualités et ainsi à mieux vivre ce que l'on appelle nos qualités et nos défauts en les rendant complémentaires.




 
Prendre rendez-vous